Life is too short to live just one…

RPG Maker XP – Mon avis à moi


Les "+" :
Ca tourne sur toutes les configs
Facile à prendre en main
Un must pour les fans des RPG nippons "old school"
Personnalisable à l’envie
Grosse communauté d’utilisateurs actifs sur le web
 
 
Les "-" :
Très (trop ?) old school
Y’a pas de 3D ! (m’en fiche moi, chui un puriste ^^)
Concurrence des MODS et autres éditeurs de carte (genre Neverwinter Nights ou Morrowind)
 
 
 
Fan de RPG devant l’éternel
J’ai jamais aimé les jeux de sport …
Oui, bon, mes reflexes de flamby avarié ne m’aident pas à y prendre du plaisir. Mais quand même …
Une fois tous les circuits découverts, je sombre vite dans l’ennui. Je crois que ce que j’aime, c’est la découverte. Chercher un passage secret, trouver un item rare, lire un dialogue que je n’avais jamais lu les 5 parties précédentes … Ce genre de trucs quoi !
Alors forcément, le RPG et ses deux familles représente le style de jeu que je vénère le plus.
Quelles deux familles ?
 
Le RPG dit ricain, avec une super liberté de mouvement mais des persos aussi charismatiques qu’une poêle à frire. Ici, on privilégie les actions et la surface de jeu. Un bon RPG ricain est un RPG où un voleur, un guerrier ou un mage peuvent finir le jeu chacun à sa manière. Le héros est ici un avatar qui n’a pas son mot à dire.
Référence : Morrowind
 
Le RPG dit nippon adopte la philosophie opposée. Tout sur les persos et le scénar, quitte à faire un jeu ultra linéaire, où quand c’est fini une fois, c’est fini pour de bon ! Le joueur est ici plus proche d’un simple spectateur, décidant des actions à faire comme s’il était devant la Star’Ac.
Référence : Grandia
 
J’aime bien ces deux types de jeux. Et ceux qui naviguent entre ces deux types aussi !
Référence : Star Ocean 2, Raphsody a Musical Adventure, NeverWinter Nights, etc.
 
 
Quel rapport entre RPGMaker et ta philosophie de rôliste à deux PO ?
Eh bien, RPGMaker appartient principalement à la catégorie du RPG nippon. C’est un outil de conception de jeux vidéos, en fait un éditeur de cartes pour RPG. Mais suffisament complet pour permettre pas mal de fantaisies, à condition de rester dans du RPG consoleux.
Il fonctionne ainsi :
1- On conçoit les paramètres globaux de notre RPG (les héros, les enemis, les compétences, les items)
2- On crée une carte à partir de cases d’images (les Tilesets pour ceux qui connaissent)
3- On rajoute les personnages qui se balladent sur la carte (en fait des évènements reliés à une animation)
4- On lance pour voir si ça rend bien en tant que joueur
 
Le principal intérêt est que vous avez déjà tous les éléments de base pour commencer un RPG. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur le scénario en utilisant les animations et autres réglages pré-établis. Vous avez très vite une version jouable de votre histoire, certes un peu bancale (difficile de raconter une histoire sombre avec des persos en SD ^^). Libre à vous ensuite de modifier les différents éléments selon vos envies, sans avoir à tout modifier. Bien sûr, cela ne marche que pour les modifications mineures. Toutes modifications sur le scénario seront elles un peu plus problématiques …
 
 
Génial ! A moi le super jeu 3D de la mort qui va enterrer Final Fantasy !
Ben non pas vraimment …
Déjà parce que RPG Maker est un éditeur "old school". Comprenez qu’il ne crée que des jeux en 2D, genre ceux sur SNES ou GBA. Inutile donc de s’appuyer sur des débauches d’effets visuels pour épater la galerie. Les RPG que vous créerez seront des final fantasy … version Super Nintendo (16 bits donc !).
Ensuite parce que les derniers jeux en Full 3D requiert des années de développement, avec des dizaines de millions d’euros pour les financer. Et ce n’est pas pour le seul salaire du chef de projet ! ^^
Réaliser un jeu seul est déjà difficile. Mais s’essayer à la dernière 3D à la mode est suicidaire, autant humainement que financièrement (rien que l’ordi de développement coûte les yeux de la tête).
Le principal intérêt de RPG maker est qu’il tourne sur n’importe quelle configuration. Et pour peu que vous sachiez programmer correctement, vos jeux fonctionnement sans problème même sur un pentium première génération.
 
 
Encore un truc de geek, donc …
Oui et non, parce qu’il est plutôt bien pensé dans son fonctionnement.
Bien sûr, il faudra savoir maitriser un langage de programmation pour en tirer tous les avantages (ici le Ruby).
Mais, beaucoup de fonctions sont accessibles à la souris. Programmer le déroulement d’un évènement (un dialogue entre deux persos par exemple) devient très simple, et ne nécessite qu’un peu de logique.
Il faut savoir que RPGMaker est d’abord un jeu vidéo sorti sur PSOne et PC … mais en import uniquement ! ^^
Il a donc été conçu avant tout dans un but ludique. Sa relative pauvreté graphique est en fait un avantage, car il oblige le créateur à se concentrer sur l’essentiel : son Histoire !
 
 
Quel intérêt un jeu en 2D ? On n’est plus au XXeme siècle !
Mets toi à Final fantasy 6 sur SuperNes, ou à son portage PSonien.
Et tu verras que le graphisme n’est que très secondaire dans le plaisir de jeu !
En plus, il y a une commuanuté assez active autour de ce logiciel, qui fournit quantité de d’aide, de ressources ou d’avis. Même pas besoin de passer des semaines à concevoir des animations à la main. Il suffit de récupérer le travail des autres (en les citant dans tes crédits de fin bien sûr !).
 
C’est aussi un très bon entrainement pour ceux qui se destinent à l’informatique logiciel.
Si vous voulez savoir si programmer à longueur de journée vous plaira, voilà le soft qu’il vous faut !
 
 
Alors ? Bien ou pas bien ?
Bien !
Pour peu que l’on reste modeste, on arrive sans peine à donner vie à cette aventure qui nous trotte dans la tête depuis tant d’années. Bien conçu, léger et assez fourni, je ne vois aucune raison de le bouder.
En plus, une version française existe !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s