Life is too short to live just one…

Dai no Daibouken – Poppu will attack


 
 
 
 
 
Manga : Dai no daibouken (FLY)
 
Musique : 30 seconds to Mars – Attack
 
Date : 2005-11-01
 
Durée : 00:04:04
 
Liens :
 
 
Poppu est un grand !
 
Je le dis aujourd’hui et je le dirais surement encore demain.
Il est et reste un de mes personnages préférés, et représente ce que j’appelle un vrai héros.
 
Il n’est ni fils de champion, ni envoyé des dieux, ni même combattant depuis sa naissance. Il est bêtement normal, simple fils de forgeron, s’étant lancé dans l’aprentissage de la magie plus pour échapper à son père (et à ses prises de catch) que par conviction personnelle. Il voulait devenir fort, mais ne s’en pensait pas capable …
 
La mort de son maitre d’arme lui donne la volonté de se battre … mais pas la détermination de mettre sa vie en jeu ! ^^
 
Il faudra attendre quelques tomes pour que le déclic se produise … un déclic prénommée Fuam (ou Maam dans la version d’origine). Un beau brin de fille qui l’attire après quelques regards, leur première rencontre s’étant plutôt mal passée … C’est en la voyant en danger qu’il commence la longue escalade qui le menera au sommet de son existence. Mais ce ne sera pas une ligne droite, comme pour ses compagnons d’arme, doués en tout et pour tout. Il va échouer, se tromper, abandonner, repartir, s’entrainant encore et encore. Il faut dire qu’il a un rival de taille en la personne de Hyunkel, chevalier quasi immortel, qui réussit l’impossible comme si de rien n’était. Difficile d’exister aux yeux de sa belle, quand nos prouesses sont eclipsées par celles d’un autre …
 
Mais ce n’est pas ses qualités martiales qui ont rendues ce magicien trouillard éminament sympathique à mes yeux. Ce sont ses imperfections, si humaines, si touchantes, si vraies. Le voir rire, pleurer, douter, souffrir, face à des problèmes aussi ordinaires que celui de l’amour à sens unique, en a fait un personnage à part.
D’ailleurs, les auteurs ne s’y sont pas trompé : cantonné au role de bouffon de service au début de l’histoire, il finit à la fin par monopliser presque toutes les pages, damant le pion au héros de l’histoire, et remettant à sa place ni plus ni moins que le Dieu du Mal en personne !
Pas mal pour un apprenti magicien. Même le scénariste rend hommage à Poppu le temps d’une préface, en le remerçiant d’avoir existé,  et de l’avoir inspiré !
 
La musique convient presque parfaitement au thème général de l’amv. Je dis presque, car si dans la chanson, le garçon veut tourner la page et aller voir ailleurs, la relation entre Poppu et Fuam est encore en train d’évoluer à la fin du manga. Même si elle semble avoir fait son choix( comme j’ai essayé de la montrer à la fin de l’amv) … ^^
 
Tout ca pour dire que cette amv est un "tribute" à un des plus touchants et un des plus humains personnages que j’ai pu lire. Poppu est un grand. Dommage qu’il n’existe pas … j’aurais aimé lui serrer la main.
 
PS : Merci aux fans ayant sacrifié leur collection pour les scanner et les mettre en dispo sur le net. Comme par exemple : http://www.flylemanga.free.fr.

2 Réponses

  1. Anh Mai

    Nyaaaaa!! J\’adooore cet AMV !!! J\’adore cette chanson!!! Je l\’ecoute en boucle !!!

    2006/04/02 à 16:30

  2. Unknown

    Salut, juste un petit message pour t\’informer de la réouverture du site officiel français de 30STM et de son form (les deux sont en cours de mise à jour)
     
    le site http://www.thirtysecondstomars.fr.st/
    le forum http://30-seconds-to-mars.zikforum.com/
     
    ~ECHELON~

    2006/08/23 à 03:24

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s