Life is too short to live just one…

Touristic Evil


Des prototypes du virus T demeurent cachés dans un endroit au dessus de tout soupçon : un hotel anonyme dans la ville de Cauterêts. Le gouvernement, craignant que les réçents évènements de Racoon City et les visées de plus en plus ambigues d’Umbrella ne mettent en péril sa réélection, envoie des agents récupérer les deux flacons. Mais plutot que d’envoyer des vétérans, déjà infiltrés par Umbrella, ce sont trois jeunes recrues que l’on charge de cette périlleuse mission.
 
Nom de code de l’opération : TOURISTIC EVIL
 
Dans la même veine (et le même hotel) que "Darth Maul in Da Place", un court plus conséquent de 4 minutes 32, toujours avec les mêmes ingrédients (low tech + improvisation + déconnade). Les zombies se zombifient, les lunettes font la disette, les rasoirs jetables se jettent comme des machettes et l’action actionne sur un air de DDR …
 
Déjà  plus montrable que le précédent, l’ambiance musicale et la réalisation sauve cette création du bide absolu.
Le premier film des Chevaille Prductions qui mérite d’être appelé ainsi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s